Site de la CAVP

Caisse d’Assurance Vieillesse des Pharmaciens


Décès

Deux prestations : l’une versée au conjoint sous forme d’une indemnité immédiate, l’autre sous forme de rentes versées au conjoint et aux enfants.

L’indemnité immédiate est d’un montant de 19728€

Conditions d’attribution : l’indemnité immédiate est accordée au conjoint de moins de 60 ans, à défaut elle sera servie aux enfants ou aux personnes à la charge effective du défunt.

L’allocation décès (rente) est versée au conjoint et à chaque orphelin. Montant annuel : 12852€

Conditions d’attribution : l’allocation est versée au conjoint survivant marié pendant plus de deux ans ou ayant un enfant issu de ce mariage – non divorcé ou non séparé de corps, âgés de moins de 60 ans et non remarié. Pour les enfants, ceux-ci doivent être âgés de moins de 21 ans et célibataires ou âgés de moins de 25 ans et relevant du régime de sécurité sociale des étudiants, ou atteints d’une invalidité permanente sans limite d’âge.


Arrêt de travail Perte de revenu

Rien de prévu


Arrêt de travail Frais généraux

Rien de prévu


Pension d’invalidité

En cas d’incapacité totale à l’exercice de sa profession, le pharmacien perçoit jusqu’à l’âge de 60 ans une rente d’invalidité dont le montant annuel est égal au montant de l’allocation entière du régime retraite complémentaire classe 1, soit 12852

Le conjoint d’un pharmacien invalide a droit jusqu’au décès de l’assuré à une allocation égale à 50 % de l’allocation du régime complémentaire classe 1 soit 6426€

Chacun des enfants d’un pharmacien déclaré invalide reçoit une allocation égale à la retraite complémentaire en classe 1, soit  12852€ jusqu’à 21 ans (25 ans s’il poursuit ses études ou sans condition d’âge pour l’enfant atteint d’une invalidité permanente).

 

Mise à jour 30/01/2019 (Source: www.cavp.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *